Site de la Communauté de Communes du Sammiellois
Bienvenue
Météo

Météo à SAINT-MIHIEL

10 °C / Ensoleillé
Vent: NO de 7 km/h
Humidité: 87%
Auj
10/20 °C
Lun
11/16 °C
Mar
11/24 °C
Mer
13/29 °C
Calendrier
La Route du Saillant de Saint-Mihiel

 

Dès Septembre 1914, alors qu'ils tentaient d'encercler Verdun, les Allemands firent une avancée importante dans les lignes françaises qu'on appellera le Saillant de Saint-Mihiel.

Cette ligne de front s'étendait des Eparges à Pont à Mousson, en passant par Saint-Mihiel, qui resta occupé par les Allemands durant toute la guerre, comme de nombreux villages alentours.

Pendant 4 ans de violents combats eurent lieu dans tout ce secteur, les Français ne parvenant pas à réduire ce saillant.

Il fallut attendre septembre 1918 et l'intervention des troupes américaines pour voir cette poche définitivement rayée du front.

Aujourd'hui, de nombreuses traces de ces combats sont encore visibles : tranchées, forts, postes de combats, ...

Depuis la fin de la guerre, des monuments commémoratifs et des musées ont été créés. 

Ce sont tous ces sites que l'on vous propose de découvrir sur la "Route du Saillant de Saint-Mihiel"

 

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter chacune des fiches en cliquant sur le lien propre à chaque site.

- Le secteur de Flirey Saint-Baussant :

Ce secteur fait passer le visiteur dans 4 sites qui sont aujourd'hui situés en plein bois. Vous passerez des tranchées en terre française aux tranchées bétonnées allemandes. A certains endroits, les lignes de front sont proches d'une vingtaine de mètres...

- Le Fort de Liouville :

Achevé en 1878, le fort de Liouville fait partie de la Ligne Séré de Rivières édifiée après la défaite française de 1870 et la perte de l'Alsace et de la Moselle. En Septembre 1914, il fait l'objet d'un bombardement acharné, mais resiste farouchement, interdisant le passage de l'ennemi d'Apremont à Sampigny par le trouée de Marbotte.

- Les combats du bois d'Ailly et de la Tranchée de la Soif :

Ce secteur porte encore de profondes traces des combats qui s'y sont livrés. Plusieurs monuments commémoratifs ont été élevés sur ce site.

- Bois Brûlé, Croix des Redoutes :

Les tranchées et autres ouvrages allemands bétonnés en très bon état sont les éléments principaux à y découvrir. Une tranchée française reconstituée à 30 mètres de la tranchée allemande bétonnée vous permet d'envisager la vie quotidienne des soldats.

- Tranchée des Bavarois et de Roffignac :

Durant les durs combats qui se déroulent dans la forêt d'Apremont, ce site est fortement marqué. Les réseaux de tranchées de 1ère ligne française et allemande sont encore bien visibles.

- Tranchée de Calonne :

Durant le première guerre mondiale, la Tranchée de Calonne est une véritable route stratégique. Elle permet le ravitaillement en hommes et en matériel.

- Saint Rémy la Calonne :

C'est dans les bois de St Rémy la Calonne, non loin du village, que sont retrouvés les corps d'Alain Fournier et de ses compagnons d'armes. Durant 77 ans, ils ont reposé dans une fosse commune, sous à peine trente centimètres de terre.

- Hattonchâtel : un village au riche passé ... élément incontournable d'un ensemble remarquable.

Presque anéantis lors des combats de 1918 (bombardements), le château et le village médiéval sont reconstruits par une généreuse donatrice américaine : Miss Belle Skinner. Le château est sans doute l'une des dernières fantaisies médiévales construites en France avec les indemnités de guerre.

- Un village à l'arrière du front : Marbotte

Le village de Marbotte est situé en zone française, à l'arrière d'une zone stratégique, où les troupes allemandes défendaient la route qui relie Apremont à Saint-Mihiel. L'église et la nécropole nationale gardent le souvenir des nombreux soldats tombés dans le secteur.

- Thiaucourt :

Thiaucourt fut la première commune française libérée par l'armée américaine. La solennité du cimetière américain témoigne de l'importance de ce lieu. Ce sentiment contraste avec la sobriété du cimetière allemand à l'autre extrémité du village. Symbole de l'amitié franco-américaine, le monument aux morts est à observer avec attention. Enfin, une visite du musée du costume militaire complétera votre approche et votre compréhension de l'horreur de guerre.

- Fey-en-Haye :

Au milieu du village reconstruit à quelques centaines de mètres du "vieux Fey", où subsistent les stigmates et les monuments rappelant l'ancien village, se dresse l'église de la Croix des Carmes qui commémore les morts des batailles du Bois le Prêtre. Vous remarquerez la beauté et la symbolique des vitraux réalisés sur le thème de la croix. En particulier, le vitrail représentant l'inauguration du monument de la Croix des Carmes par le Président POINCARE.

- Fort de Troyon :

De type Séré de Rivières, le fort de Troyon résiste vaillamment aux assauts de l'armée Allemande. Déblayé et mis en valeur par des courageux bénévoles, sa visite vaut le détour.

Plus d'informations sur le Fort de Troyon : cliquez ici.

- Le mémorial de Montsec

Ce monument commémore l'offensive alliée qui aboutit en septembre 1918 à la réduction du Saillant de Saint-Mihiel : une carte du champs de bataille y est reproduite en relief sur une table en pierre.

- Le village reconstruit de Flirey :

Après les ravages de la guerre, certains villages comme Flirey se reconstruiront à côté de l'ancien et des ruines. Pour rompre avec le passé, Emile ANDRE de l'école de Nancy va imaginer ce nouveau modèle urbain plus spacieux et rectiligne. Les monuments au coeur du village sont les témoins de la reconnaissance pour les soldats morts au combat.

- Le village détruit de Remenauville :

Certains villages ne seront jamais reconstruits comme pour oublier l'horreur de la destruction et de la guerre... Remenauville en est un ! Une chapelle et la reconstitution des rues dans la nature nous rapellent le souvenir de ce village et de ses habitants. L'atmosphère qui entoure ce lieu est étrange.

- Les Eparges :

Lieu de théâtre de terribles combats, la crête des Eparges est marquée à jamais par l'effroyable guerre des mines que se sont livrés les Allemands et Français, laissant dans le paysage ces entonnoirs si caractéristiques.

- Bois le Prêtre Montauville :

Le Bois le Prêtre est le lieu de combats acharnés entre 1914 et 1915. Le cimetière du Pétant reflète l'étendue des violences et une drôle de légende habite la Maison du Père Hilarion. A découvrir.

A noter : Des plaquettes d'informations sont disponibles à l'Office du Tourisme de Saint-Mihiel et  Pont-à-Mousson ainsi que dans les bureaux de la Codecom.

 

Pour tous renseignements complémentaires ou pour organiser votre visite :

 

Office de Tourisme Coeur de Lorraine

Rue du Palais de Justice

55300 SAINT-MIHIEL

Tél : 03.29.89.06.47

Mail : accueil@coeurdelorraine-tourisme.fr

Site Internet : www.coeurdelorraine-tourisme.fr

 

Office de Tourisme

52 Place Duroc

54700 PONT-A-MOUSSON

Tél : 03.83.81.06.90

Fax : 03.83.82.45.84

Mail : tourismepontamousson@wanadoo.fr

Site Internet : www.tourisme.fr/office-de-tourisme/pont-a-mousson.htm

 

Remerciements

- Association Nationale le Saillant de Saint-Mihiel

- Comité Départemental du Tourisme de Meuse

- Comité Départemental du Tourisme de Meurthe et Moselle

- Parc Naturel Régional de Lorraine

  

  

 

 Communauté de communes des 3 Vallées

2 bis rue Henri Poulet

54470 THIAUCOURT 

Tél : 03.83.81.91.69

Site Internet : www.3vallees54.com

Mail : cc3v.accueil@wanadoo.fr

 

Communauté de communes du canton de Fresnes

5 rue du Château

55160 FRESNES-EN-WOEVRE

Tél : 03.29.87.31.29

Fax : 03.29.87.46.70

Mail : contact@codecomfresnes.com

 

Communauté de communes Côtes de Meuse-Woëvre

24 rue Raymond Poincaré

55210 VIGNEULLES-LES-HATTONCHATEL

Tél. : 03.29.90.00.60

Fax : 03.29.90.00.61

 

Commune de Montauville

48 route nationale

54700 MONTAUVILLE

Tél : 03.83.81.08.11

Fax : 03.83.84.08.74