Site de la Communauté de Communes du Sammiellois
Bienvenue
Météo

Météo à SAINT-MIHIEL

8 °C / Ensoleillé
Vent: SE de 14 km/h
Humidité: 66%
Auj
1/17 °C
Lun
4/10 °C
Mar
0/12 °C
Mer
5/12 °C
Calendrier
Le Contrat Local de Santé

Fin 2013 et début 2014, les quatre communautés de communes du Pays Cœur de Lorraine ont délibéré pour s’engager dans un Contrat Local de Santé (CLS).

Le 3 février 2014, cet engagement a été scellé au sein d’un accord-cadre fixant les thématiques prioritaires pour le territoire : la nécessaire connaissance de l’offre, la lisibilité des acteurs et des leviers selon les situations, la mise à jour du diagnostic, la formation des acteurs de terrain au besoin, la priorisation de ce territoire pour toute action menée à l’échelle départementale, l’accès à la prévention et aux soins, la santé au sein de la famille (habitat indigne, parentalité, social, bruit…), la santé au sein de l’environnement (bruit, eau…), la santé mentale, le bien-être, le lien social, les addictions et comportements à risque, la prévention au sein du centre de détention de Saint-Mihiel.

In fine, l’objectif commun est l’amélioration de l’état de santé globale des habitants.

Pour y parvenir, le CLS est un moyen pour les collectivités de coordonner leurs politiques de santé avec l’ARS. Il permet à celle-ci de prioriser son action sur les territoires qui en ont le plus besoin et de mobiliser d’autres acteurs qui peuvent peser sur les inégalités de santé liées au logement, à l’éducation, à la pauvreté, etc..… Il doit aussi permettre de décloisonner les politiques de santé, en fédérant les partenaires sur des problématiques communes, ou plus simplement en faisant se rencontrer les acteurs locaux.

Projet porté par les communautés de communes et l’Agence Régionale de Santé (ARS), d’autres partenaires sont également signataires du CLS : le Conseil général de la Meuse, le Conseil régional de Lorraine et la Préfecture de la Meuse.

Plusieurs mois de travail conjoint entre l’ARS et le Pays Cœur de Lorraine ont permis d’aboutir à la signature du CLS, lundi 22 décembre 2014, pour une période de 3 ans. Surtout, ce partenariat est enrichi par l’implication de nombreux acteurs dans diverses réunions de travail ou encore lors d’un séminaire organisé par l’ARS avec l’IREPS (instance régionale d’éducation et de promotion de la santé) le 2 juin à la salle des fêtes de Fresnes-en-Woëvre. Cette implication de tous (communautés de communes, mairies, professionnels de santé, structures médico-sociales, écoles, etc..) constitue la clé de la réussite du projet afin d’assembler nos forces autours d’un objectif commun.

 

Concrètement, le document final du CLS est composé d’un diagnostic et d’un programme d’actions qui sera amendable au cours de sa mise en œuvre. Celui-ci dispose :

-        5 axes prioritaires :

  • Axe 1 : Améliorer l’accès à la santé
  • Axe 2 : Favoriser l’accès aux dépistages et diagnostics
  • Axe 3 : Lutter contre les conduites à risque et rompre l’isolement
  • Axe 4 : Améliorer la prise en charge des problématiques individuelles liées au vieillissement et au handicap
  • Axe 5 : Rendre l’environnement physique favorable à la santé

-        2 axes transversaux :

  • Axe transversal 1 : la mobilité
  • Axe transversal 2 : la connaissance et le partage de l’information

 

Ce plan d’actions sera mis en œuvre dans les 3 années à venir et a vocation à évoluer en fonction de l’avancée des différents projets.